France Inter a tenu à partagé avec ses auditeurs l’une des réalisations en cours en Israel sur les gouttes contre la myopie, une start-up israélienne qui a débuté les premiers essais prometteurs chez l’animal et bientôt un essai sur l’homme.

Quelle est exactement cette réalisation ?

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le docteur David Smadja, ophtalmologue à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem et concepteur du projet a utilisé sa propre experience dans cette révolution, en effet, apres son travail, le médecin souffrait d’une sécheresse des yeux et a décidé de mettre des gouttes pour les réhydrater.

« J’étais devant mon écran d’ordinateur, dit-il, j’avais mal à la tête et un petit souci de vision, les yeux secs. Et là, j’ai pensé aux gouttes.
Pas de lunettes, quelques gouttes pour soulager, en même temps l’œil et la vision… Finalement, pourquoi pas ?

Et l’idée lui est venu de créer des gouttes aussi pour d’autres raisons que le sécheresse comme le myopie. Pour cela, il a eu besoin de ses coreligionnaires, et des chercheurs de l’université Bar Ilan de Jérusalem, d’où le concept est né.

Les premiers essais :

Les premieres gouttes ont été utilisés sur les yeux de porcs morts , ce qui s’est avéré concluant .

La conception technique :

La technique opère en deux temps : d’abord, un laser va faire des trous minuscules (de la taille d’une cellule) et sans danger sur la cornée, pour y tracer un motif optique, correspondant à la correction de chacun. Les gouttes oculaires, composées de nanoparticules, vont ensuite s’engouffrer dans ces trous, et conduire la lumière là où on le souhaite pour une correction optimale.

Le système est breveté depuis un an. D’autres études sur l’animal vivant doivent être menées dans les mois qui viennent. L’essai sur l’homme devrait théoriquement commencer début 2021.