L’Autorité de l’innovation d’Israël (IIA) a lancé un programme de subventions pour toutes les nouvelles entreprises dans lesquelles au moins 33% des propriétaires et des responsables techniques sont des femmes.

L’Administration israélienne de l’innovation, la branche gouvernementale des investissements dans les technologies, a annoncé mercredi le lancement d’un programme de subventions pour les startups fondées par des femmes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La subvention vise à doubler le nombre d’initiatives dirigées par des femmes soutenues par l’autorité d’ici deux ans.

Pour pouvoir bénéficier de cette subvention, 33% des propriétaires et des rôles de gestion technologique de la société doivent être occupés par des femmes. La subvention couvrira jusqu’à 75% des coûts de recherche et développement d’une start-up pour sa première année et jusqu’à 70% pour la deuxième année. Le plafond budgétaire sera fixé à 2,5 millions de NIS (690 000 dollars) pour la première année et à 4,5 millions de NIS (1,24 million de dollars) pour l’année suivante.

En 2000-2017, les femmes ne représentaient que 7% des fondateurs ou des co-fondateurs de startups établies en Israël, selon un rapport publié en avril par la société d’études de marché basée en Israël, IVC Research Center Ltd.

Selon Start-Up Nation Central (SNC), une organisation à but non lucratif basée à Tel Aviv et une base de données de startups, seulement 10,5% des fondateurs de startups établies en Israël depuis 2014 sont des femmes. Selon SNC, sur les 387 fondateurs dont les startups ont réalisé plus que des investissements de démarrage, seules 5% environ sont des femmes.