RetiSpec, une entreprise canadienne fondée en Israël, a développé le RS1, qui utilise l’imagerie rétinienne hyperspectrale et l’IA pour examiner l’arrière de l’œil. Il peut identifier les protéines amyloïdes nocives et d’autres preuves indiquant la maladie d’Alzheimer, avant même que le patient ne présente des symptômes.

Lors d’un examen rapide de la vue, RetiSpec ouvre une fenêtre d’opportunité pour des interventions thérapeutiques ponctuelles et spécifiques, de sorte que la progression de la maladie peut être ralentie, voire empêchée.

La technologie brevetée de RetiSpec exploite l’imagerie hyperspectrale en synergie avec l’apprentissage automatique pour permettre une identification rapide, simple et rentable des biomarqueurs d’Alzheimer des années avant l’apparition des symptômes cliniques.

RetiSpec utilise des algorithmes de vision par ordinateur et d’apprentissage automatique pour détecter des signatures uniques de biomarqueurs d’Alzheimer en quelques secondes.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News