Il y a différentes variétés du fruit du dragon vietnamien (pitaya) que les Israéliens ont développé.  Sept ans plus tard, le pitaya israélien est plus disponible toute l’année, produit plus de fruits, nécessite moins d’eau, est plus résistant, sans parasites, plus sain, plus sucré et délicieux !

Le fruit exotique pitaya envahit le monde pour son goût unique et sa longue liste d’avantages pour la santé.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Largement connu sous le nom de «fruit du dragon», cultivé au Mexique, en Asie du Sud-Est, dans des régions plus chaudes aux États-Unis, dans les Caraïbes, en Australie et dans d’autres régions tropicales et subtropicales, l’innovation israélienne a rendu ce fruit plus savoureux, plus joli et plus largement disponible.

Yossi Zaphrir, PDG de la ferme Top Eden Fruits, située près de la ville de Rehovot, dans le centre d’Israël, a confié à United With Israel : «Il est important de distinguer le pitaya, qui est délicieux, d’une couleur riche et du fruit du dragon du Vietnam, qui est presque fade.  »

Le pitaya, d’aspect exotique, est légèrement ovale et a la taille d’une pomme. Il est reconnaissable à son extérieur doux, épineux et écailleux et fait partie de la famille des cactus.

Sa texture juteuse s’apparente à celle d’un kiwi ou d’une poire et ses graines comestibles lui confèrent une saveur légère de noisette.

Comme les plantes peuvent supporter jusqu’à 40 degrés Celsius et nécessitent peu d’eau pour leur croissance, le climat israélien est parfait pour leur reproduction.

Israël perfectionne le Pitaya

La ferme Top Eden Fruits a commencé à cultiver du pitaya en 1990. Zaphrir, diplômée de la maîtrise en sciences de l’UCLA, a réussi à développer la variété estivale de pitayas qui fleurissent plus tôt, produisent plus de fruits et ont plus de goût que d’autres versions cultivées dans le monde entier. Ces avancées ont permis de rendre le Pitaya plus disponible toute l’année.

Après des années de recherche, en 2003, des botanistes et des agronomes de l’Université Ben-Gourion du Néguev ont réussi à créer une variété de pitaya hivernale. Ils ont croisé un pitaya rouge panaméen et un pitaya jaune colombienne. Cela a créé la version israélienne supérieure du fruit qui a une couleur rouge / violet foncé.