Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’ambassadeur américain en Israël, David Friedman, dirigera la marche des vivants qui sera lancée le jour de la commémoration de l’Holocauste.

Quelque 10 000 jeunes juifs et non juifs du monde entier parcourront 3,2 kilomètres entre Auschwitz et Birkenau, à la mémoire de ceux qui ont péri dans l’Holocauste et ont lancé un appel à la lutte contre l’antisémitisme. Cette année, l’événement principal de la journée de l’Holocauste sera consacré au judaïsme grec et la chanteuse Yehuda Poliker participera au défilé et se produira lors des cérémonies.

Les participants à la marche réclameront une guerre contre la montée de l’antisémitisme, dans le contexte de la tendance croissante des crimes de haine contre les Juifs dans le monde ces deux dernières années. Ils participeront à une campagne publicitaire numérique à grande échelle sous le slogan: # SayNoToAntisemitism .

Selon le rapport du ministère des Affaires de la diaspora, c’est en 2018 que les Juifs les plus antisémites ont été assassinés depuis 1994. Même en 2019, des centaines d’incidents antisémites ont été enregistrés.

20 jeunes du monde entier, dont certains ont connu l’antisémitisme, signeront un traité commun pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme et inviteront les jeunes du monde entier à participer à un événement international à la veille du jour du souvenir de l’Holocauste à Cracovie.

Poliker, qui a récemment célébré les 30 ans de l’album « Afer and Dust », se produira également lors de l’événement, interprétant ses chansons « When You Grow Up » et « Things I Wanted To Say ».

« Malheureusement, récemment, l’antisémitisme a fait son apparition et des études menées aux États-Unis et en Europe ont montré qu’environ la moitié des jeunes n’avaient jamais entendu parler d’Auschwitz auparavant. L’un de nos objectifs ici dans la vie est de lutter contre elle « , a déclaré le Dr Shmuel Rosenman, président de la Marche des vivants, » nous sommes ici pour dire d’une voix claire: « Plus jamais. » Nous marchons pour rappeler au monde les horreurs et mener un mouvement mondial de lutte contre l’antisémitisme.  »

Avec des milliers de jeunes du monde entier, des dizaines de survivants de l’Holocauste voyageront également pour raconter des histoires. Ils seront accompagnés d’une délégation spéciale dirigée par l’ambassadeur américain en Israël, David Friedmann, qui comprendra également l’ambassadeur américain en Allemagne, Richard Grenell; L’ambassadrice américaine en Pologne, Georgette Mosbacher, et l’envoyé spécial contre l’antisémitisme, Alain Carr.

La Grèce enverra également une délégation distinguée à la marche, dirigée par le patriarche Bartholomé Constantinople, la nouvelle Rome et le patriarche œcuménique, dirigeant de dizaines de millions de chrétiens orthodoxes dans le monde entier; Et le président du Parlement grec, M. Nicholas Watsis.

Le Premier ministre roumain et Eureka Dancilla, le rabbin Israel Lau, qui défile depuis le premier défilé en 1988, participeront également au défilé. Le président de l’Agence juive, Isaac Herzog, dirigera la délégation de l’Agence juive, qui mène une vaste campagne contre l’antisémitisme et le club de football New England Revolution.

La Marche des vivants est un programme éducatif annuel qui amène des personnes du monde entier en Pologne et en Israël pour un voyage de Masua à Revival. Le défilé a pour but d’inculquer à la jeune génération l’histoire de l’Holocauste et de lui inculquer des valeurs de tolérance, d’acceptation de l’autre, de volontariat et de responsabilité mutuelle.

Depuis le premier défilé en 1988, plus de 250 000 participants venus de 52 pays ont défilé sur le chemin de fer de 3 km reliant Auschwitz à Birkenau le jour de la Shoah.

Dans le cadre du programme, diverses délégations de jeunes juifs et non-juifs, visitent des ghettos, des monuments et des camps de la mort, aboutissant à une marche entre Auschwitz et Birkenau.

Après cela, les participants à la Marche des vivants poursuivent leur voyage depuis la Pologne pendant une semaine d’étude en Israël, où ils participent aux cérémonies du Memorial Day pour les soldats tombés, et la Marche de Jérusalem, où 6 000 jeunes manifestent et où se déroulent les célébrations du Jour de l’indépendance.