Les précipitations des deux derniers jours dans le nord du pays ont apporté un « revenu » énorme au Kinneret. Les dernières pluies survenues dans un laps de temps relativement bref ont élevé le niveau du lac de 7,5 cm et, depuis le début de la saison des pluies, le niveau du principal réservoir d’eau douce du pays a augmenté de 187 cm.

D’après le Département des ressources en eau, il a été signalé dimanche matin que le niveau du lac était à -212,77.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Il ressort également du rapport que les précipitations les plus importantes enregistrées ce week-end ont été enregistrées dans le sud, à Nitsan, dans la région de Hof-Ashkelon (31 mm).

En février, les pluies ont dépassé la moyenne pluriannuelle de 20% à 50%, principalement dans le nord. Au cours de ce mois, une moyenne de 150 mm de pluie est tombée.

Dans le même temps, les employés du Département des eaux rappellent qu’en été, en raison de l’évaporation, le niveau de Kinneret baisse chaque jour de 0,5 à 1 cm, c’est-à-dire qu’à la fin de l’automne prochain, il tombera inévitablement en dessous de la ligne rouge.

Par conséquent, chaque pluie dans le nord est une grande bénédiction. Les météorologues promettent qu’après le lever du soleil, les pluies vont revenir en Israël. Lundi, les pluies locales vont commencer dans le nord et le centre. Le pic de précipitations sera atteint mardi: on prévoit de fortes pluies avec des orages ce jour-là. Le service météorologique met en garde contre le risque d’inondation dans le sud et l’est du pays.

Mercredi, les précipitations cesseront et un temps clair et agréable sera établi.