Un patient atteint de la maladie de Buerger en était au stade de pré-amputation en raison d’un ulcère du pied ne cicatrisant pas a été sauvé en utilisant les cellules PLX-PAD de Pluristem. Un an après le traitement, la plaie est complètement fermée et le patient a repris ses activités normales.

La maladie de Buerger est une maladie inflammatoire vasculaire grave associée à un risque élevé d’amputation. Après une période de suivi de 12 mois, PLX-PAD a rétabli l’apport de sang périphérique au membre blessé et empêché l’amputation. La FDA a attribué à PLX-PAD la désignation de médicament orphelin pour le traitement de la maladie de Buerger et un programme d’accès élargi pour le traitement .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Pluristem Therapeutics Inc, une société de premier plan spécialisée dans la médecine régénérative développant de nouveaux produits de thérapie cellulaire à base de placenta, a annoncé aujourd’hui un suivi réussi d’un an d’un traitement à usage compassionnel chez ce patient atteint de la maladie de Buerger traité avec PLX-PAD de Pluristem.

Résultat de recherche d'images pour "maladie de Buerger"
Illustration de la maladie de Buerger

Le patient âgé de 36 ans, à qui on avait diagnostiqué la maladie de Buerger il y a environ quatre ans, présentait des ulcères douloureux ne guérissant pas au pied. Les interventions médicales disponibles, y compris les procédures de revascularisation, n’ont pas permis de rétablir un flux sanguin suffisant dans le membre affecté et le patient a progressé vers une phase de pré-amputation.

Suite à la demande de son médecin et à l’approbation réglementaire, le patient a reçu un traitement à base de compassion de cellules PLX-PAD, consistant en deux administrations au pied et au mollet, espacées d’environ huit semaines.

«Après traitement avec des cellules PLX-PAD, nous avons observé une restauration démontrable de l’alimentation en sang périphérique du patient vers le membre blessé, qui se traduisait par une amélioration significative de la couleur, de la chaleur, de la taille de la plaie et une réduction de la douleur. Un an après le traitement, la plaie est maintenant complètement fermée, le patient a pu reprendre ses activités normales et l’amputation a été évitée. Ce traitement met en évidence la capacité de PLX-PAD à réduire l’inflammation, à stimuler la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins et à soutenir le traitement dans des conditions ischémiques telles que la maladie de Buerger et les maladies artérielles périphériques (PAD).

Contact:
Efrat Kaduri
Head of Investor and Public Relations
972-74-7108600
[email protected]
Karine Kleinhaus, MD, MPH
Divisional VP, North America
1-914-512-4109
[email protected]

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

   

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

1 COMMENT

  1. Le sang du cordon ombilical est très riche en cellules souches qui ont un potentiel thérapeutique important. Les cellules souches adultes (parmi lesquelles sont classées les cellules souches du cordon ombilical) sont utilisées pour des traitements cliniques depuis plus de 25 ans

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.