24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Le système de navigation chirurgicale en réalité augmentée d’Augmedics en Israël se develloppe. Après des essais sur des cadavres, Xvision fait actuellement l’objet d’essais sur l’homme et a été testé avec succès dans six opérations de la colonne vertébrale.

Augmedics a commencé un premier essai clinique sur l’homme de son système de navigation chirurgicale en réalité augmentée xvision-spine (XVS) au centre médical Sheba Tel Hashomer et au centre médical Asaf Harofeh, en Israël.

Ran Harel et le Professeur Yigal Mirovsky, co-chercheurs principaux, étudient dans le cadre d’une étude ouverte, prospective, multicentrique et à un seul bras, l’évaluation de la sécurité, des performances, de la précision et de la convivialité de XVS lors de procédures de fusion dorsale impliquant le placement de vis pédiculaires.

Le nombre de sujets varie de huit à 22, en fonction du nombre de vis placées dans chaque sujet, avec un minimum de 85 vis placées dans l’étude. Le premier cas humain s’est terminé le 5 août et devrait durer environ trois mois. La précision du positionnement de la vis pédiculaire sera évaluée par deux radiologues indépendants et expérimentés utilisant le score de Gertzbein (GS).

🟦 ANNONCE 🟦

La facilité d’utilisation sera évaluée à l’aide d’un questionnaire sur l’expérience utilisateur (UEQ), qui sera rempli par les chirurgiens à la fin de chaque procédure.

Fondé en 2014, Augmedics cherche à améliorer les soins de santé en développant des technologies de pointe qui révolutionneront le traitement chirurgical. Le premier produit de la société, le système xvision-spine (XVS), est un système de navigation chirurgicale à réalité augmentée conçu pour permettre aux chirurgiens de voir et de naviguer à l’intérieur du corps du patient lors de procédures complexes.

Le système XVS, avec le logiciel XVS, a été conçu pour localiser avec précision les structures anatomiques lors de procédures neurochirurgicales et orthopédiques ouvertes ou percutanées. Leur utilisation est indiquée pour tout problème médical dans lequel l’utilisation de la chirurgie stéréotaxique peut être appropriée et où la référence à une structure anatomique rigide, telle que la colonne vertébrale ou le pelvis, peut être identifiée par rapport aux images de l’anatomie.