24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Des chercheurs de l’Université israélienne Ben Gurion ont mis au point un prototype permettant d’intégrer la réalité augmentée (RA) à l’enseignement des mathématiques et des sciences. Les étudiants portant des lunettes spéciales peuvent voir des objets superposés avec des graphiques, des symboles et des tableaux décrivant leur mouvement en temps réel.

Une équipe de recherche du BGU a développé un prototype pour un programme novateur visant à introduire la réalité augmentée dans l’enseignement des mathématiques et des sciences. La réalité augmentée est une technologie qui augmente le monde réel avec des objets virtuels.

Le prototype, développé par le Dr Osama Swidan et Michael N. Fried du programme d’ études supérieures pour l’ enseignement des sciences et de la technologie et le professeur Jihad el-Sana du Département des sciences informatiques retrace des objets en mouvement et les augmente avec des représentations mathématiques virtuels comme graphiques, symboles et tableaux de valeurs numériques décrivant les mouvements du corps. Il s’agit d’un modèle différent d’utilisation de la réalité augmentée dans l’éducation. Il s’agissait auparavant de transformer des objets statiques (tels que des photographies) en objets dynamiques, comme transformer une photographie ou dessiner un livre en une animation.

Les chercheurs expliquent que le développement a le potentiel d’apporter un changement fondamental dans les salles de classe, à la fois pour les étudiants et les enseignants, car ce prototype ne se limite pas à des phénomènes dynamiques spécifiques, il a également la capacité de capturer tous les phénomènes dynamiques et réels.

« La réalité augmentée peut être un outil utile pour que les enseignants introduisent des principes et des idées dans la réalité d’un élève », déclare le Dr Swidan, coordinateur du projet de recherche. « Notre prototype peut considérablement améliorer les chances de réussite d’un élève en mathématiques et en sciences en l’aidant combler le fossé entre les connaissances théoriques et le monde réel.

🟦 ANNONCE 🟦

« L’impact pourrait être aussi important que l’introduction de l’apprentissage informatisé dans les années 1990 », ajoute-t-il.

Ci-dessus: une capture d’écran montre un objet dynamique dans un espace réel (un cube glisse le long d’une surface inclinée, vue à l’aide de lunettes spéciales utilisées par les étudiants au cours de l’expérience. Les lunettes représentent un graphique et des nombres représentant la distance à laquelle le cube se déplace en temps réel.