« Une vaste étude, la première du genre, à laquelle ont participé un million de recrues des FDI, a révélé que les jeunes ashkénazes courent un risque élevé d’hypertension artérielle – trois fois plus que les jeunes séfarades. Ceci en dépit du fait que les jeunes ont grandi dans un environnement similaire. Nous avons également constaté qu’il y avait un effet sur les différences alimentaires. L’article de Katy Dor, du journal du soir :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

[signoff]