Israël combat Corona. Illustration: shutterstock

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, Israël n’a enregistré aucun décès par coronavirus sur la période d’une semaine. La bonne nouvelle survient alors que le pays fait face à une augmentation des cas quotidiens après des épidémies dans plusieurs écoles israéliennes.

Six personnes ont succombé au virus depuis début juin. Au cours des trois premières semaines de mai, il y a eu 24 décès et au plus fort de la pandémie en janvier, des dizaines de décès ont été enregistrés chaque jour.

Le nombre de patients graves est également resté stable et, lundi matin, il y avait 24 personnes dans un état grave – une très légère augmentation par rapport aux 21 enregistrées samedi. Un mois plus tôt, plus de 50 patients étaient dans un état grave et en janvier, leur nombre s’élevait à plus de 1 200 pendant plusieurs jours.

Mais alors que ces chiffres baissent, Israël enregistre une augmentation significative du nombre de nouveaux cas. Au moins 48 personnes ont été testées positives pour le virus dimanche et 57 autres ont été identifiées lundi à 9 heures du matin. La dernière fois qu’un tel nombre de nouveaux cas quotidiens a été enregistré, c’était le 5 mai, alors qu’il y avait 68 cas. Cependant, le chiffre reste extrêmement faible par rapport aux milliers de nouvelles personnes qui ont été infectées chaque jour pendant les pires périodes de morbidité.

À la suite d’une épidémie dans une école de Binyamina, la ville a été classée lundi en jaune , selon le système de classification des feux de circulation. C’est la première fois depuis plusieurs semaines qu’une municipalité israélienne passe du vert.

🟦 ANNONCE 🟦

Le modèle de feux tricolores a été conçu par les autorités sanitaires plus tôt dans l’année pour décider comment allouer les ressources dans le pays, telles que les stations de test, et pour déterminer comment les écoles fonctionneraient. Une désignation jaune n’a actuellement pas de conséquences pratiques bien qu’au moins 80 résidents de Binyamina aient été testés positifs au virus.
Suite aux épidémies dans les écoles, les autorités sanitaires et les experts encouragent les parents à faire vacciner leurs enfants âgés de 12 à 15 ans.

Lundi également, le ministère de la Santé a annoncé que les Israéliens peuvent accéder à un nouveau certificat de coronavirus pour les personnes vaccinées et récupérées, qui sera valable jusqu’au 31 décembre.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News