Israël a de nouveau démontré son travail pour sauver des espèces rares. Deux rares singes tamarin lion doré sont nés au zoo biblique de Jérusalem. Grâce à des efforts comme celui d’Israël, la population de ces singes est passée de 80 en 1980 à environ 3 200 aujourd’hui. Aussi cinq vautours Griffin ont agrandit la famille des animaux rapaces.

Il y a eu beaucoup d’excitation dans le bâtiment pour petits animaux du zoo biblique de Jérusalem le mois dernier, lorsque sont nés des tamarins lion jumeaux.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le zoo fait partie d’un programme international de conservation et de sélection de cette espèce rare et menacée.

Les singes de la taille d’un écureuil, originaires des forêts tropicales du sud-est du Brésil, ressemblent au ouistiti et mangent des insectes, des araignées, des fruits, de la sève et des œufs d’oiseaux.

C’est la deuxième naissance de maman Bilby, qui a été amenée à Jérusalem d’un zoo de Bristol, au Royaume-Uni. Elle et sa compagnon Zohar, née à Jérusalem, ont eu un garçon l’année dernière.

Le père tamarin joue un rôle majeur dans la parentalité, alors que Zohar aura les mains pleines de ces adorables nouveaux arrivants. Ils sont la troisième génération de tamarins-lions dorés nés en Israël du côté de la famille de leur père.

Dans d’autres nouvelles du zoo, cinq poussins de vautours fauves viennent de naître au Centre national pour l’incubation des œufs de raptors du zoo, créé en 1998.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.