Marketing ou pas, le challenge est de taille de la part de cette société israélienne qui envoie un message internationale à tous les hackers en leur promettant 100 000 dollars si ils réussissent à pirater leur société via Internet.

La société se nomme Cyber 2.0 et détient déjà neuf brevets et a été reconnu pendant trois années consécutives par l’Israël Innovation Authority, qui n’est pas moins qu’une agence gouvernementale financée par l’État.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Qui sont ces clients ? NEC, Jerusalem Post et Bezeq International.

Cette startup israélienne assure que son système de sécurité est basé sur un modèle mathématique de chaos inviolable et que les chances de le déchiffrer équivalent à celles de prédire avec précision les prévisions météorologiques dans 10 ans, un jour donné, à un moment donné, à une heure donnée et pour un lieu donné.

Lancez vous !