Environ vingt mille fidèles sont arrivés ce matin (vendredi) à Rosh Chodesh Adar II sur la place du Mur du Kottel à Jérusalem pour participer à un service festif de Rosh Chodesh. Ce séminaire organisé par le mouvement Hazon, en coopération avec des milliers de jeunes filles du séminaire, constitue le succès d’un mouvement unique et de coopération entre le sionisme religieux et le public ultra-orthodoxe.

Des fidèles venus de dizaines de yeshivot, d’ulpanot, de yishouvim et de villes du pays ont assisté à la prière. Avant la prière, le Hazan Naftali Kampa a chanté au micro.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

À la suite du nombre important de participants, des contrôles de sécurité se sont faits à l’entrée de la place du Mur du Kottel obligeant la police à étendre la section réservée aux femmes jusqu’à l’étage supérieur.

Seuls quelques réformistes sont venus qui ont tenté de provoquer les fidèles sur place dans la région et de s’immiscer dans l’énorme prière du site. Des disputes ont commencé jusqu’à l’intervention de la police.

Le rabbin du Mur, le rabbin Shmuel Rabinowitz, a été contraint d’arrêter la prière en masse et a appelé les hommes réformistes qui sont entrés dans la zone des femmes à sortir. Le rabbin a même béni les fidèles et a défini l’événement comme étant un Kiddouch Hachem.

Bezalel Zinni, chef du quartier général conjoint du Mur du Kottel, a déclaré: « Aujourd’hui, le peuple israélien a voté avec ses pieds et la foule de fidèles est venue prier selon la tradition israélienne et la coutume du lieu saint est venue déclarer une simple déclaration – Israël vit et veut un mur pour un peuple. Il est maintenant clair à quel point il est urgent de modifier la réglementation du Mur des Lamentations de manière à ce que le grand rabbinat d’Israël soit respectueuse de la coutume, et nous appelons le ministre des Affaires religieuses à agir en conséquence. Hosh Hodeh Tov! «