24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Le festival Arabesque accueillera des artistes israéliens et internationaux de renom dans la forteresse des croisés à Acco, avec une soirée d’ouverture mettant en vedette des musiciens juifs arabes et ultra-orthodoxes .

Après les critiques élogieuses de l’année dernière, le deuxième Festival international de musique arabe classique et andalouse se tiendra dans la forteresse des croisés et dans toute la ville.

Le directeur artistique du festival, Tom Cohen, est un musicien de renommée internationale qui a introduit pour la première fois la musique arabo-andalouse en Israël.

Cohen composa la musique de la série à succès israélienne «Zagury Imperia», qui devint un hymne des jeux de football en Israël.

Il a également produit des albums et des performances pour les plus grands noms de la musique israélienne, notamment Ninet Tayeb, Omer Adam, Berry Sakharof, Ehud Banai et Dudu Tessa.

🟦 ANNONCE 🟦

Né et élevé à Beersheba d’un père irakien et d’une mère d’origine polonaise, Cohen est directeur musical et chef d’orchestre de l’orchestre Jerusalem East and West. Cependant, Israël n’est qu’un des quatre pays où il travaille.

À Bruxelles, où il vit avec son épouse d’origine libanaise et leur fils, il est directeur musical et chef d’orchestre d’un orchestre appelé MED, un raccourci pour la Méditerranée.

À Montréal, il a fondé et dirigé un orchestre de groupe andalou, composé de musiciens canadiens ayant suivi une formation classique en occident.

Il est enfin chef d’orchestre et codirecteur d’un orchestre basé en France et basé sur des musiciens algériens.

🟦 ANNONCE 🟦

Un autre orchestre, établi à la demande personnelle du roi du Maroc, est basé dans ce pays.

«Cette année, nous allons tous célébrer ensemble – les habitants de la ville d’Acco avec tous les habitants du pays et chers invités de l’étranger – la culture et les traditions partagées par nous tous et tous les voisins autour de nous, une célébration est si nécessaire de se dérouler dans cette ville magnifique et historique », a déclaré Cohen.

Les célébrités israéliennes Miri Mesika, Sarit Hadad, Raymond Abecassis, l’Orchestre Firqat El Nour, Violet Salameh et d’autres sont au nombre des défenseurs de cet événement. La soirée d’ouverture comprend l’orchestre Firqat El Nour, composé de musiciens juifs arabes et ultra-orthodoxes.

Le festival comprendra également une classe de maître pour les enfants du conservatoire municipal d’Acco avec Elad Levy, artiste international du kamancheh, le violoniste senior Fadel Manna et le violoncelliste Mayo Shviro.

Un symposium intitulé «Musique et culture partagée» se tiendra sous la direction de Cohen, avec la participation de professeurs. Taysir Elias, Joseph Sheetrit et Paul Dahan.

Tous les soirs pendant la durée du festival, des spectacles de rue de musique berbère authentique de Marrakech seront présentés. Samedi, un magnifique programme de Shabbat avec prières et poèmes liturgiques juifs sera organisé dans diverses synagogues de la ville.

«Nous sommes fiers d’accueillir le festival pour la deuxième année consécutive, ce qui est déjà devenu une tradition pour notre ville», a déclaré Shimon Lankri, maire d’Acre et président du festival Arabesque. « Acco est un symbole de la coexistence et mérite donc le plus d’être le lieu qui présente la riche contribution de la musique arabe classique et andalouse à la culture israélienne. »

« Les sons qui seront joués à Acco pendant les cinq jours du festival, sont le résultat d’un travail artistique unique, tendant à travers toutes les musiques arabe et andalouse en une grande mélodie qui ne peut exister qu’à Acco », a déclaré le directeur du festival Albert Ben Chelouche.

« Nous espérons que cette célébration continuera à unir les gens et à contribuer au sens de la fraternité, car c’est le seul choix possible », a-t-il ajouté.

Le festival Arabesque 2019 aura lieu du mardi au samedi du 11 au 15 juin.