24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Le COVID-19 est un nouveau type de coronavirus qui infecte les gens aux quatre coins du monde. Les maladies à coronavirus sont très courantes et provoquent généralement de la toux et des rhumes. La forme actuelle de coronavirus est apparue à la fin 2019. Chez 80 % des personnes infectées, les symptômes comprennent un léger rhume ou des symptômes semblables à ceux de la grippe (fièvre, toux). Chez 20 % des personnes infectées, des symptômes respiratoires plus graves (pneumonie) se développent et peuvent, dans certains cas, nécessiter une hospitalisation, une ventilation artificielle voire entraîner la mort. Environ 2 à 3 % des personnes atteintes du COVID-19 meurent, mais le risque est plus élevé chez les personnes vulnérables.

Le 12 mars 2020, le Conseil consultatif scientifique et médical de Crohn et Colite Canada s’est réuni par téléconférence pour discuter de la manière dont les personnes ayant une maladie inflammatoire de l’intestin (MII), y compris la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, ainsi que leurs soignants devraient gérer la maladie dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Crohn et Colite Canada a émis les recommandations qui suivent pour deux raisons :

  1. Limiter la propagation de COVID-19 parmi la population générale;
  2. Protéger directement les personnes les plus vulnérables, notamment les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Les patients atteints de MII qui prennent des médicaments visant à supprimer le système immunitaire (immunosuppresseurs) peuvent être exposés à un risque d’infection plus grave

Les médicaments immunosuppresseurs et biologiques incluent :

  • Les stéroïdes : prednisone (Deltasone), méthylprednisolone, hydrocortisone (Hydrocort, Cortate)
  • Les immunomodulateurs : azathioprine (Imuran), 6-mercaptopurine (Purinethol), méthotrexate
  • Les produits biologiques anti-TNF : infliximab (Remicade®, Inflectra®, RenflexisTM), adalimumab (Humira®), golimumab (Simponi®)
  • Les produits biologiques anti-IL-12/23 : ustekinumab (Stelara®)
  • Les produits biologiques anti-migration leucocytaire : vedolizumab (Entyvio®)
  • Les petites molécules inhibitrices de JAK : tofacitinib (Xeljanz®)

Les traitements des MII suivants ne suppriment pas votre système immunitaire :

🟦 ANNONCE 🟦
  • Les acides 5-aminosalicyliques : mésalamine, mésalazine (Asacol®, Mezavant®, Pentasa®), sulfasalazine (Salazopyrin®)
  • Les stéroïdes à action locale : budésonide (Entocort®), budésonide MMX (Cortiment®), lavements aux stéroïdes
  • L’alimentation entérale (lait maternisé) ou les thérapies alimentaires
  • Les probiotiques

Si vous ne prenez pas de médicaments immunosuppresseurs et que votre MII est bien contrôlée, le risque d’infection par le COVID-19 devrait être le même que celui encouru par la population générale. Nous recommandons de suivre les lignes directrices de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Si vous prenez des médicaments immunosuppresseurs, vous pouvez être exposé à un risque accru d’infection et de complications graves liées au COVID-19. Les personnes exposées à un risque accru incluent également les personnes âgées, les personnes souffrant d’une maladie sous-jacente (p. ex. une maladie cardiaque, de l’hypertension, du diabète, une maladie respiratoire chronique, un cancer), ou ayant un système immunitaire affaibli à la suite d’une maladie ou d’un traitement médical (médicaments immunosuppresseurs). Les lignes directrices ci-dessous s’adressent aux personnes de ce groupe. Vous pouvez obtenir de plus amples informations sur les populations vulnérables sur le site Web de l’ASPC.

POUR LES PATIENTS ATTEINTS DE MII QUI PRENNENT DES MÉDICAMENTS IMMUNOSUPPRESSEURS, NOUS RECOMMANDONS CE QUI SUIT :

NE VOYAGE PAS

Ne quittez pas le Canada. En outre, veuillez consulter les conseils aux voyageurs fournis par l’ASPC.

DISTANCIATION SOCIALE

Appliquez la « distanciation sociale » pour réduire le risque de transmission et de propagation à grande échelle à la population. Cela comprend de suivre les précautions suivantes :

🟦 ANNONCE 🟦
  • Évitez les grands groupes de plus de 250 personnes;
  • Gardez une distance de 2 mètres par rapport à la personne la plus proche, ce qui signifie généralement éviter les groupes de plus de 10 personnes dans un espace clos.
  • Si possible, annuler les événements de groupe et organiser des réunions virtuelles plutôt qu’en personne;
  • Évitez les personnes malades;
  • Évitez de serrer la main, de faire des accolades, d’entrer en contact physique avec d’autres personnes, surtout si elles sont malades;
  • Pratiquez une bonne hygiène des mains : lavez-vous les mains à l’eau et au savon régulièrement après tout contact social, avant les repas et souvent entre les repas, ou utilisez un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool lorsque vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon. Évitez de vous toucher le visage. Toussez dans votre manche.

NE CESSEZ PAS DE PRENDRE VOS MÉDICAMENTS CONTRE LA MII

Ne cessez pas de prendre vos médicaments contre la MII, sauf si votre médecin ou professionnel de la santé vous le recommande. Si vous êtes infecté par le COVID-19, discutez avec votre médecin pour savoir s’il faut arrêter ou suspendre la prise de vos médicaments. N’arrêtez jamais les stéroïdes de façon soudaine, sauf sur instruction de votre médecin.

Si votre perfusion ou injection de produit biologique doit être retardée parce que vous êtes infecté par le COVID-19 ou parce que vous êtes en isolement à la suite d’un contact étroit avec une personne atteinte du COVID-19, communiquez avec votre médecin pour reporter votre traitement.

***N’ARRÊTEZ PAS VOS MÉDICAMENTS CONTRE LA TUBERCULOSE

ÉVITER L’IBUPROFÈNE ET LES DROGUES ANTI-INFLAMMATOIRES NON-STÉROÏDALES (AINS)
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont souvent utilisés pour soulager la douleur, les états inflammatoires et pour réduire la fièvre. Ces médicaments, dont l’ibuprofène (Advil®, Motrin®) et le naproxène (Aleve®), ont été associés à un risque plus élevé de complications chez les personnes atteintes de COVID-19. L’Organisation mondiale de la santé a donc recommandé de ne pas utiliser ces médicaments si vous présentez des symptômes de la COVID-19 (https://www. bmj. com/content/368/bmj. m1086). Cette recommandation est actuellement controversée, mais les AINS ont également été associés à des poussées de MICI, et tous les patients atteints de MICI (qu’ils prennent ou non des médicaments immunosuppresseurs) devraient donc éviter ces médicaments si possible.

Bien que les stéroïdes puissent également être un facteur de risque de complications graves de la COVID-19, les données actuelles sont préliminaires. si vous prenez des stéroïdes pour le traitement d’une MICI, ne les arrêtez jamais brusquement, sauf sur instruction de votre médecin. De même, ne commencez pas à prendre des stéroïdes tout seul si vous pensez avoir une poussée de votre MII. Si des stéroïdes vous sont prescrits pour votre MII et que vous n’êtes pas gastro-entérologue ou spécialiste des MII, la nécessité de ces médicaments doit être confirmée si possible avec votre gastro-entérologue ou spécialiste des MII.

Source de cette étude canadienne.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !