Le gouvernement israélien et l’Association des vétérans druzes ont lancé le premier programme d’accélération de la haute technologie druze à Daliyat al-Karmel. Il vise à élargir les rôles de leadership des druzes israéliens une fois leur service militaire terminé et leur retour à la vie civile.

L’Association des vétérans druzes (DVA), dirigée par Koftan Halabi, président et fondateur, s’est employée ces dernières années à donner aux jeunes druzes les moyens de garantir l’égalité des chances et leur intégration dans la société israélienne.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le programme a débuté ce 1er mars avec la participation de 50 ingénieurs. Entre-temps, il aura lieu dans des locaux temporaires, la cérémonie de la première pierre d’un nouveau bâtiment devant se dérouler en août avec la participation du Premier ministre.

L’objectif du programme est d’aider les soldats druzes après leur service dans les FDI. La DVA espère également faire progresser le statut des femmes dans la communauté.

« Il n’y a aucune raison pour que, comme dans l’armée, où les Druzes sont des leaders, ils ne devraient pas aussi diriger la société israélienne », a déclaré Halabi, soulignant les domaines de la haute technologie et d’autres professions technologiques comme des secteurs dans lesquels des Israéliens druzes sont déjà impliqués .

Les Druzes en Israël constituent une minorité unique: ils sont plus de 130 000 parmi une population de plus de 8 millions d’habitants. Leur langue est l’arabe, bien que la jeune génération soit de plus en plus intégrée à la population en général, dit Halabi, mélangeant hébreu et arabe tout en parlant entre eux.

Il appelle les Juifs américains et les autres membres de la communauté internationale à se rendre et à «voir de près la contribution de la communauté druze à la sécurité d’Israël».

Selon Rotem Eliyahu, administrateur chargé de la planification et de l’administration professionnelle de l’Organisation pour l’avancement du soldat druze, l’initiative en cours découle de «la volonté de fournir une solution globale pour surmonter les obstacles et les défis qui empêchent les jeunes hommes et femmes druzes issus de l’intégration dans le secteur des technologies de pointe, afin de créer un changement fondamental et d’intégrer ces jeunes dans toute la mesure de leurs capacités.  »

Cependant, met en garde Eliyahu, cet effort nécessite une surveillance constante pour assurer son succès.

Il croit que le succès de la promotion de cet effort profitera non seulement aux druzes israéliens, mais également à l’industrie.

Pour rappel, ce genre de programme n’existe pas pour les israéliens (et Juifs) apres leur service militaire.