L’Égypte est préoccupée par le fait que sa compagnie aérienne nationale, Egyptair, effectue des vols réguliers directs à destination et en provenance d’Israël, selon des responsables confirmés jeudi à I24news.

Des responsables ont déclaré qu’Israël avait reçu une demande officielle d’Egyptair pour exploiter les vols à la place d’Air Sinai, qui assure la liaison depuis des décennies, après que l’ancien président Hosni Moubarak a refusé de laisser la compagnie aérienne nationale atterrir en Israël sous le drapeau égyptien.

Air Sinai, dont les avions ne sont pas ornés du drapeau égyptien, opère actuellement sept vols hebdomadaires en utilisant seulement deux avions désignés, selon i24NEWS.

L’Égypte souhaite apparemment remplacer la plus petite compagnie par la compagnie nationale et opérer 21 vols par semaine.

Le développement fait suite aux accords de normalisation d’Israël avec Bahreïn et les Émirats arabes unis. L’Égypte considère les accords comme un moyen d’ouvrir de nouvelles possibilités de voyage et de commerce dans la région.

🟦 ANNONCE 🟦

L’Égypte a été le premier pays arabe à signer un accord de paix avec Israël en 1979, bien que ses relations aient parfois été formellement froides et que l’élite politique égyptienne soit restée hostile à toute normalisation des relations avec Israël.

En 2018, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a salué l’accord de paix entre l’Égypte et Israël comme « stable et permanent » et a déclaré que la majorité des Égyptiens soutenaient le traité de paix.