Le mois de mars se termine et les prévisions météorologiques ne promettent aucune précipitation, du moins jusqu’à la fin de la semaine. Peut-être que le réchauffement à venir annonce le début du printemps et la fin de la saison des précipitations.

L’Administration des ressources en eau a résumé les résultats du mois de mars hier.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans de nombreux endroits, les précipitations saisonnières ont dépassé la moyenne pluriannuelle – de 40% à 50% en moyenne. Dans la région de Gedera (Misgav Dov), une chute de 811 mm, soit 54% de plus que la norme, dans la région de Modiin, 825 mm (153% de la norme), dans la région de Rehovot – 152%.

Sur la côte ouest de Kinneret (Ginosar), les précipitations ont dépassé la norme de 35%, sur la côte sud (Tsemach) de 25%.

À Haïfa, 121% de la norme pluriannuelle a baissé et à Herzliya, 122%.

Les précipitations dans l’Arava ont dépassé encore la norme: à Khatsev, 35 mm, ou 203%, sont tombées au sud de la mer Morte.

Les plus haut records sont en Haute Galilée. En premier lieu, Beit Jan avec 1,163 mm (118%). Viennent ensuite le moshav Meron avec 1 160 mm (134%), le tefen avec 1 160 mm.

Les pluies dans la région de Jérusalem ont dépassé la moyenne pluriannuelle de 5% à 10%.

Seul le sud est encore à la traîne: au sud des montagnes de Judée et de Shfela, il ne tombait que 90% de la normale et dans le Néguev de 60% à 70%.

Le Néguev occidental est à la traîne avec un peu plus de 50% de la norme qui est tombé.

Ces données se réfèrent à la dernière précipitation. Durant le week-end et le dimanche en Galilée, dans les hauteurs du Golan et dans les collines de Judée, de 50 à 70 mm ont été déversés. Au centre, au nord de la bande côtière – 30% à 50%, dans la vallée de Jezreel et dans la région de Kinneret – 20% à 40%.

Ces pluies ont élevé le niveau du lac de 7,5 cm et, depuis le début de la saison des pluies, de 2,225 m.