Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un nombre record de visiteurs de pays musulmans (plus de 72 000) sont venus en Israël en 2018, dont près de 55 000 de pays n’ayant pas de relations diplomatiques avec Jérusalem. Cela représente une augmentation de 15% par rapport à l’année dernière.

Un nombre record de visiteurs de pays musulmans sont venus en Israël l’année dernière, dont près de 55 000 de pays n’ayant pas de relations diplomatiques avec Jérusalem.

Selon les chiffres communiqués lundi par l’Autorité de la population et de l’immigration, 72 109 citoyens d’Egypte et de Jordanie (les seuls pays arabes avec lesquels Israël a des relations diplomatiques complètes), de Tunisie, d’Algérie, du Maroc, du Qatar, de Malaisie, d’Indonésie, des Émirats arabes unis, L’Oman, le Koweït et l’Arabie saoudite se sont rendus en Israël en 2018.

Ces chiffres représentent une augmentation de 15% par rapport à l’année précédente, alors que 62 658 touristes des pays susmentionnés s’étaient rendus dans l’État juif.

Les données provenant d’autres pays musulmans n’étaient pas disponibles.

En 2018, 12 363 Jordaniens et 4 947 Egyptiens sont venus en Israël, ainsi que 54 799 citoyens des pays restants qui n’ont pas de relations formelles avec Israël.

Quelque 37 555 Indonésiens se sont rendus en Israël l’année dernière, ce qui représente une augmentation de 5% par rapport à 2017.