Le 5 000e patient de SACH. (TY UWI) Fatima, âgée de 1 an et originaire de Zanzibar, est le 5 000e enfant (de 60 pays) à être soigné (gratuitement) par la charité israélienne Save A Child’s Heart. Ironiquement, il y a 19 ans, des chirurgiens du SACH ont administré à la mère de Fatima, Balkis, des soins vitaux dans le même hôpital israélien pour le même état.

Fatima, disait sa mère, semblait aller bien à la naissance, pesant même cinq kg. «Mais à l’âge de trois mois, elle a commencé à avoir de fréquentes fièvres, toux et pneumonie. Nous sommes allés à l’hôpital.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Une échocardiographie a révélé que la fillette de trois mois souffrait de la même maladie que sa mère dans son enfance. «Beaucoup d’enfants ont ce problème», explique Haji. « C’est dangereux parce qu’ils ne grandissent pas correctement. »

Fondé en 1995 par le Dr Ami Cohen, un immigrant américain et chirurgien du cœur, Save a Child’s Heart a commencé ses activités au Wolfson Medical Center, où il travaillait.

Tout a commencé lorsqu’un cardiologue pédiatrique d’Ethiopie a demandé l’aide de Cohen pour deux enfants qu’il soignait. Ils ont été envoyés en Israël pour y subir une opération chirurgicale, créant ainsi la mission de Cohen consistant à aider les pays en développement en matière de cardiologie pédiatrique.

À ce jour, l’organisation a traité 5 000 enfants de quelque 60 pays à Wolfson. Il forme également des médecins de ces pays à l’hôpital et envoie régulièrement des missions médicales dans de nombreux endroits du monde.

Bien que l’organisation soit non gouvernementale, elle reçoit le soutien du ministère israélien de la Coopération régionale et parfois du ministère des Affaires étrangères, ainsi que de l’Union européenne et d’autres donateurs privés. L’opération de Fatima, par exemple, a été parrainée par des donateurs canadiens.