24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Environ un quart des Israéliens interrogés au cours de l’année écoulée se sont privés d’au moins un achat de produits de base, tels que de la nourriture de base et des médicaments, selon l’ONG Paamonim, qui fournit une assistance aux familles en difficulté financière et augmente la littératie financière (aider les gens à gérer leur argent et à atteindre des objectifs financiers,)des segments vulnérables au sein de la population israélienne, selon l’ONG Paamonim.

Dans le cadre des activités de l’organisation, une enquête a été menée auprès des familles israéliennes, selon laquelle 21,6% des personnes interrogées ont été contraintes de renoncer à des choses de base au moins une fois au cours de l’année écoulée en raison de la « situation financière de la famille ».

L’enquête a montré que seulement 57% des répondants ayant un revenu inférieur à la moyenne se fixent des objectifs financiers, mais pour un tiers d’entre eux (33%) ils sont très modestes – pour payer leurs dettes. 26% d’entre eux ont identifié « l’épargne pour les enfants » comme leur objectif, et 22% – pour faire de l’épargne-retraite.

Aussi, selon l’organisation, au cours de l’année écoulée, un Israélien sur huit a connu un déficit financier chronique, et près de la moitié des Israéliens au moins une fois au cours de l’année écoulée se sont retrouvés dans le rouge à la fin du mois. 28,8 % des répondants ont déclaré qu’ils dépensaient la majeure partie de leurs revenus.

En termes de durabilité économique, 70 % ont déclaré qu’en cas de dépense soudaine d’argent nécessaire pour un événement imprévu, il leur serait difficile de le couvrir. En cas de perte de leur source de revenus, 22% ont déclaré qu’ils ne pourraient couvrir leurs dépenses que dans un délai d’un mois. Au moins 35% de la population n’a pas la possibilité de faire même quelques économies.

🟦 ANNONCE 🟦


Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !