Mardi cette semaine, de nombreux citoyens irresponsables ont pu profiter d’une faille sur le site Internet du ministère de la Santé et recevoir un « tav ha-yarok ».

Le message que cela est possible a commencé à se répandre dans divers groupes dans la matinée.

Le fait est que le ministère de la Santé a ouvert la possibilité d’obtenir un certificat pour les Israéliens qui avaient été malades ou vaccinés à l’étranger. Le document a été délivré pendant un mois jusqu’à ce que les citoyens enregistrent leurs vaccinations auprès de la caisse d’assurance maladie. Dans le formulaire présent sur le site, vous pourriez écrire que tel ou tel jour vous reveniez d’un pays européen avec des vaccinations reconnues, et obtenir un « passeport vert ». La disponibilité des vaccins n’a pas été testée.

L’espoir de la conscience n’a pas fonctionné, de nombreuses personnes non vaccinées ont pu profiter de la situation. Cette fonctionnalité a maintenant été annulée.

Les Israéliens qui ont été malades ou ont été vaccinés à l’étranger ne pourront pas quitter la quarantaine avant 7 jours, et ils ne recevront un « passeport vert » qu’après avoir résolu le problème avec la caisse d’assurance maladie.

🟦 ANNONCE 🟦