Mardi soir, le satellite israélien Bereshit n’a pas pu exécuter la manœuvre prévue en raison d’un crash de l’ordinateur de bord.

La précédente manœuvre de dimanche s’est déroulée sans encombre et Bereshit a entrepris un périple de deux mois à partir de l’orbite terrestre. La deuxième manœuvre était programmée à minuit, mais a été reportée indéfiniment en raison d’un redémarrage soudain de l’ordinateur.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les experts disent que ce n’est pas encore une catastrophe, car il y a une communication avec le satellite, les systèmes embarqués fonctionnent et une décision sur une deuxième tentative sera prise dans un proche avenir.

Le vaisseau spatial Bereshit a été lancé vendredi matin tôt à Cap Canaveral. Après 60 jours, il devrait arriver à la surface de la lune.

Israël pourrait devenir le quatrième pays à faire atterrir avec succès un satellite depuis la Terre. Dans le même temps, «Bereshit», s’il réussit, battra une sorte de record: il volera jusqu’à la lune sur la trajectoire la plus longue possible.