24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

Israël occupe une place inhabituellement élevée dans le classement des «écosystèmes de start-up» développé par la société suisse Startup Blink.

Les auteurs de l’étude ont analysé la situation dans le domaine de la haute technologie dans près d’un millier de villes de 125 pays et ont placé pour la deuxième fois consécutive Tel Aviv au sixième rang mondial. C’est le Grand Tel Aviv, qui comprend la « Silicon Valley » à Herzliya.

Tel aviv est en dessous de San Francisco, New York, Londres, Los Angeles et Boston. Derrière Tel Aviv, il y a toutes les villes européennes (sauf Londres) et asiatiques. En 2017, Tel Aviv s’est classé septième.

Les algorithmes développés par l’entreprise suisse reposent sur trois critères: le nombre de jeunes génie, leur qualité et le niveau de l’environnement commercial dans la haute technologie locale. Le premier critère comprend non seulement le nombre de nouvelles entreprises, mais également le nombre d’événements associés à la haute technologie – colloques, expositions, présentations, etc.

Le coût des entreprises, le nombre de leurs clients et des grandes entreprises mondiales de la ville et du pays sont pris en compte. Selon le dernier critère, il est difficile de concurrencer Israël: il existe des centres de recherche de nombreuses sociétés parmi les plus grandes au monde (Intel, Microsoft, Amazon, Ebay, Samsung, Google et bien d’autres qui ont acheté des start-ups israéliennes).

🟦 ANNONCE 🟦

Dans le classement, il y a 4 autres villes israéliennes. Jérusalem se classe au 58ème rang, Haïfa au 178ème et Beer Sheva au 180ème. Nahariya, est à la 883 ème places.