Les problèmes saisonniers sont arrivés en Israël un peu plus tard que d’habitude, mais avec abondance, en effet la migration des bandes de méduses à travers le canal de Suez vers la mer Méditerranée est arrivée !

L’année dernière, nous avons presque évité cette «joie», il y avait peu de méduses et elles sont restées sur la côte israélienne pendant deux semaines, mais cette année, la visite s’annonce longue.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Ces derniers jours, les baigneurs ont déjà remarqué que les méduses près de la côte sont devenues plus nombreuses, mais ce n’est toujours que des signes avant-coureurs d’un désastre.

Un immense groupe de méduses de plusieurs centaines de kilomètres se déplacera dans les prochains jours sur la côte sud du pays pour se propager ensuite vers le nord.Il y a des dizaines de millions de méduses et elles resteront avec nous le mois prochain jusqu’à ce que la température de l’eau dépasse les 30 degrés et que les méduses partent au large.

Quelques recommandations pour les baigneurs.

Il est conseillé de ne pas entrer dans l’eau, où il y a beaucoup de méduses, sans une combinaison de plongée. Si les méduses près du rivage sont trop nombreuses, même l’eau peut brûler.

Ne touchez pas de méduses jetées sur la plage et ne permettez pas aux enfants de le faire.

Les brûlures ne peuvent pas être recouvertes de sable ou aspergées d’eau douce. L’eau de mer peut laver les plaies.

En cas de brûlures étendues, choc électrique, crampes et vomissements chez la victime, appelez immédiatement l’ambulance.

La présence de méduses près des côtes israéliennes est visible sur le site Web spécial meduzot.co.il.