Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La start-up israélo-arabe InnoSphere, a développé un dispositif portable pour traiter le TDAH. Cet article décrit en détail le capuchon intégré aux électrodes d’InnoSphere qui stimule les neurones dans le cerveau des personnes atteintes du TDAH qui ont du mal à établir de nouvelles connexions.

Le « bonnet » médical breveté d’InnoSphere, basé à Haïfa,repose sur la tête du patient. Les petites électrodes intégrées dans le capuchon fournissent des charges électriques aux régions du cerveau impliquées dans le comportement du TDAH. Le bonnet est porté 20 minutes par jour, pendant 15 jours seulement.

L’objectif d’InnoSphere est de stimuler les neurones du cerveau pour qu’ils établissent de nouvelles connexions dans les zones où les personnes souffrant de TDAH sont déficientes.

« Nous donnons aux neurones le coup de pouce nécessaire pour parler à d’autres neurones du cerveau, afin de mieux communiquer », a déclaré le fondateur et directeur général Rami Shacour à ISRAEL21c.

Le dispositif TDAH d’InnoSphere tire parti de la «neuroplasticité», à savoir la capacité du cerveau à se réorganiser en formant de nouvelles connexions neuronales en réponse à de nouvelles activités et situations ou pour compenser une blessure ou une maladie.

Cela le différencie des autres dispositifs de neuromodulation fabriqués par Israël, tels que Neurolief ou Theranica , couverts par ISRAEL21c , qui visent tous deux à éliminer la douleur causée par les migraines en stimulant électriquement des nerfs spécifiques.

Le produit d’InnoSphere sera prescrit par un médecin après avoir posé un diagnostic de TDAH et identifié la gravité des symptômes. Le médecin téléchargera ces informations sur la plate-forme en ligne d’InnoSphere où, dit Shacour, «nos algorithmes d’IA généreront un protocole de traitement personnel».

C’est la clé pour traiter le TDAH.