24h/24 et 6j/7 : Vous souhaitez rester informé ? Rejoignez les fils d'actualités sur Facebook Rejoignez notre page Facebook.

L’épouse d’un officier de police chargé des greffes dans un hôpital du centre du pays a tenté d’urgence de faire venir un résident de Beit Shemesh en attente d’une greffe de rein.

« Chabbat Shalom, monsieur, nous sommes heureux de vous informer qu’un rein attend votre transplantation à l’hôpital et que vous devez arriver au bloc opératoire dans une heure », a annoncé la police vendredi soir quand elle a retrouvé l’adresse d’un homme ultra-orthodoxe à Beit Shemesh qui venait de commencer son Shabath.

Une collaboration inhabituelle a eu lieu ce vendredi soir dans les locaux de la police israélienne, entre l’épouse d’un officier de police chargé de la greffe dans un hôpital du centre du pays, qui devait de toute urgence contacté ce résident de Beit Shemesh qui est une personne ultra-orthodoxe qui ne répond pas au téléphone le Chabbat.

La femme de l’officier a immédiatement contacté le policier qui servait au commissariat de Beit Shemesh. Immédiatement, en raison de l’urgence, il a envoyé une voiture au domicile de la personne en attente de la greffe, qui l’a retrouvé et l’a informée de la bonne nouvelle.

Lorsque la police a réalisé que l’homme n’avait aucun moyen de se rendre à l’hôpital, ils l’ont conduit dans sa voiture de police tout en se frayant un chemin à travers un système de haut-parleur, afin de le conduire à l’hôpital pour la greffe.

🟦 ANNONCE 🟦

La police a déclaré : « Heureusement, nous avons été informés à temps et l’opération fut un succés et nous lui souhaitons un prompt rétablissement. »