Photo: Itzik Blanitzky

À l’initiative du Centre rabbinique de l’Europe, 120 garçons et filles juifs venus d’Europe ont pris part à un voyage pour leur bar(bat)-mitsva riche en expériences en Israël, à l’issue duquel les garçons ont reçu des téfilines au mur occidental.

Une semaine remplie d’événements, d’attractions et de voyages, plus de 120 garçons et filles de Russie, d’Ukraine, d’Allemagne, de Hongrie, des Pays-Bas, de France, d’Estonie et d’Espagne sont arrivés au début de la semaine pour un voyage unique en son genre sur le judaïsme et son respect.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Beaucoup de garçons viennent de familles qui ne connaissent rien au judaïsme. C’est la dixième année que le Centre rabbinique européen commence le voyage et cette année a été la plus grande délégation de personnes venue célébrer leur Bar Mitsva en Israël.

Le point culminant de l’événement a eu lieu jeudi sur la place du Mur du Kotel, lorsque les jeunes sont arrivés à la prière du matin. Avant l’entrée sur le site le plus saint, des musiciens les attendaient pour les saluer à l’occasion du mois d’Adar et de Pourim. Les musiciens les ont accompagnés sur la place du Kottel, où ils se sont quittés au son du chofar.

Les filles du groupe sont allées prier avec l’aide de femmes et les garçons en face du Mur du Kottel, où ils ont reçu une paire de téfilines, un châle de prière et un kit spécial offert par l’homme d’affaires Rami Levy.

Ensemble avec les dirigeants et les fidèles qui les ont accompagnés tout au long du voyage, ils ont placé les Tefillin et prié la prière de Rosh Chodesh. L’événement au Mur a été financé par la Fondation du patrimoine du Mur occidental et le bureau de Jérusalem, dirigé par le ministre Zeev Elkin, qui a beaucoup investi dans la cérémonie, ainsi que dans la célébration de la Bar / Bat Mitzvah.

Les membres du Centre rabbinique de l’Europe de la branche de Morasha interviennent auprès des communautés juives, en particulier des petites communautés d’Europe orientale et occidentale, afin de se familiariser avec le judaïsme pour ces enfants qui n’ont pas d’activités tout au long de l’année et surtout pendant les vacances.

Le projet phare est un voyage Bnei Mitzvah en Israël, qui résume l’étude des sujets juifs pendant trois mois et dure une semaine sur toute la Terre d’Israël.

Au cours du voyage, les jeunes ont visité les lieux saints de tout le pays et ont eu la possibilité de renforcer leurs liens avec la tradition juive et la vie en Israël. Les garçons étaient accompagnés des rabbins de la communauté et de leurs épouses qui accompagnaient le groupe de filles. Tout au long de la visite, chaque groupe a été rejoint par un guide qui parlait sa langue.

Max, venu de France, a déclaré avec enthousiasme que ce voyage était la réalisation d’un rêve pour lui: « Tout ce que je rêvais de voir, en particulier la prière à côté des vestiges du Temple, est devenu une réalité … Je n’étais là que pour comprendre la profondeur de la prière et l’importance de la prière.

Naomi, originaire de Saint-Pétersbourg en Russie, a déclaré: « Ce voyage est glamour, coloré et plein de sainteté, contrairement à la Russie, où tout est gris ici en Israël, tout est vivant, plein de couleurs et sacré. »

Isabelle, originaire de Tallinn, en Estonie, a déclaré: « J’ai beaucoup aimé le voyage et j’ai été exposée à de nouveaux lieux intéressants et des lieux saints dont j’ai entendu parler et ils sont devenus une réalité afin que je sache me tourner vers le Saint, béni soit-il.  »

Le rabbin Menachem Margolin, président du Centre rabbinique de l’Europe, a déclaré à la fin de son voyage: « En cette période de montée de l’antisémitisme en Europe, un groupe de jeunes Juifs choisit fièrement leur judaïté et se plie au commandement.

Le Rabbin Aryeh Goldberg, Directeur général du Centre rabbinique de l’Europe, a ajouté: « C’est impressionnant de voir chaque année l’enthousiasme des garçons et des filles à leur arrivée au Mur . C’est une expérience qui, comme ils le disent, est gravée dans leur cœur pour le reste de leur vie. Nous sommes heureux de faire partie de cela. Il convient de noter que deux des conseillers qui accompagnaient les bar mitsvahs cette année ont participé au voyage il y a six ans. C’était l’occasion de voir l’impact du voyage.  »

« Nous en sommes à la dixième année du voyage et, grâce à Dieu, nous constatons une augmentation du nombre de garçons et de filles qui s’y rendent », a déclaré le rabbin Yosef Beincker, vice-président du Centre rabbinique de l’Europe. Il s’agit d’une production complexe d’une visite toutes les heures pour la Bnei Mitzvah. Une semaine est une courte période et, grâce à Dieu, nous sommes en mesure de les exposer à la beauté du judaïsme et de visiter une longue liste de sites juifs. Ils rentrent chez eux pleins de fierté juive. C’est un privilège pour nous.  »