Selon le ministère de la Santé, une épidémie de grippe saisonnière a déjà coûté la vie à 32 Israéliens cette année, dont quatre enfants. Au cours de la dernière semaine, 7 personnes sont décédées.

Le nombre de cas graves de grippe a atteint trois cents, dont 82 enfants et 12 femmes enceintes. Ce chiffre est nettement supérieur aux statistiques des deux années précédentes, lorsque moins de 100 personnes ont été hospitalisées pendant toute la saison de l’épidémie avec des complications graves de la grippe.

La chose la plus désagréable dans le message d’aujourd’hui au ministère de la Santé est que 25% des personnes décédées de la grippe ont réussi à se faire vacciner contre une infection virale, mais cela ne les a pas sauvées. Le pourcentage de vaccins parmi les morts est à peu près le même que dans l’ensemble de la population d’Israël, ce qui peut indiquer l’inefficacité des vaccins existants.

La pénurie de vaccins dans les caisses d’assurance maladie a été éliminée, ceux qui le souhaitent peuvent se faire vacciner à tout moment.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News